© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com

  • Black Facebook Icon

 

 

Né en 1953, Bernard SAUTAREL commence le Karaté à l'âge de 11 ans, à une époque où cet enseignement n'était pas adapté aux plus jeunes.

Il obtient son diplôme d'état en 1974, et devient ainsi l'un des plus jeunes enseignants d'Arts Martiaux en France.

 

Dans les années 75-80, il s'intéresse au full-contact qu'il pratique de façon intensive. Il cherche alors ce que la science (anatomie - physiologie - bio-mécanique…) peut apporter comme plus à son entraînement, mais ce gain reste relativement mince, et nécessite un effort important pour le maintenir.

 

Il décide alors de s'orienter vers d'autres pratiques.

Sa rencontre en 1980 avec Jean-Claude GUYARD l'amène à la pratique du TAI-CHI ; puis, en 1987, il découvre le QI-GONG auprès de M.Bi Zheng Qing, et suivra son enseignement de façon intensive jusqu'en 2002.

 

Il crée en 1977 son premier centre à Aurillac, où il enseigne le Karaté,

 

et en 1995, un second centre, consacré au travail énergétique, dans le parc des Volcans, à 20 km d'Aurillac.

D’une enfance avec un enseignement musical très poussé, il garde une extrême rigueur de travail qu’il met au service de sa passion.

Des années de recherche personnelle et des heures de pratique quotidiennes l'ont amené à mettre en place une pédagogie accédant à une conscience très précise du corps et de ses mécanismes énergétiques.

 

Son enseignement s'emploie à donner à toute personne motivée les moyens d'accéder à la conscience et à la maîtrise de l'énergie, que ce soit dans un  but de bien-être, dans une démarche d’accroissement des performances  , ou de développement personnel.

A partir de 1997, avec Dominique ROMIGUIERE, (son épouse jusqu’en 2015), il vit, pratique et enseigne essentiellement à la Flandonnière, lieu construit selon les principes du Feng Shui, et propice à sa recherche.

 

Il participe, avec GUY SAUVIN, expert international, à l’élaboration du concept de KARATE MARTIAL, et amène la dimension des Arts Energétiques dans cette pratique.

 

En 2017, il donne  le nom de SHENDAO,  la voie de la Conscience de Soi, à la synthèse de ses recherches.

 

 L’Institut SHENDAO

 

Bien que séparé dans la vie, Dominique continue d’apporter son aide à la partie mise en place administrative, site web et page facebook, et œuvre à propager cette méthode, créer un lien entre les pratiquants de tout horizon , et à pérenniser cet enseignement.

Il s’est avéré que, pour répondre aux exigences législatives et satisfaire la demande de nombreux pratiquants issus de plusieurs horizons qui enseignent aujourd’hui, ou souhaitent enseigner, le moment est venu d’officialiser sa méthode et de structurer l’école .

Donc, en terme administratif et organisationnel :

  • Le terme de « SHENDAO- Bernard Sautarel ®» est protégé, et déposé auprès des services compétents (INPI).

  • Des diplômes internes à l’école sont mis en place :

  • Diplôme d’enseignants degré 1 : permettant d’enseigner

  • Diplôme d’enseignant degré 2 : permettant de former des professeurs

 

nb : ces diplômes sont internes à l’école, et attestent d’un niveau de travail et de compétence propre à cet enseignement.

Ils ne sont en aucun cas une autorisation légale d’enseigner professionnellement, et ne sont pas des diplômes d’états.

Il convient à chacun de se mettre en règle auprès de la DRJS ( direction régionale Jeunesse et sport) et de la fédération délégataire officielle en charge des Arts Energétiques.